Bien choisir son logiciel 3D pour une meilleure expérience de modélisation

logiciel 3D

La modélisation 3D passe obligatoirement par un logiciel 3D. En effet, pour obtenir des objets en trois dimensions, il doit d’abord être traité par un programme informatique. Ce dernier va affiner les détails de l’image et transférer les données vers l’appareil de modélisation, c’est-à-dire vers l’imprimante 3D. Sachez que ces équipements sont dorénavant indispensables pour bien de personnes. Plusieurs domaines sont concernés comme l’architecture, les jeux vidéo, la réalité virtuelle, les industries mécaniques, etc. Mais comment choisir le bon logiciel 3D pour garantir une excellente expérience de modélisation ? Tout dépend de l’acheteur, car il existe des machines pour les débutants et des machines pour les professionnels. Vous devez également prendre en compte plusieurs critères puisque la qualité compte. Sinon, pour l’achat, vous en trouverez sur internet.

La modélisation 3D en bref !

La modélisation 3D consiste à créer des objets tridimensionnels à partir d’une image 3D sur ordinateur. Cela implique l’utilisation d’un logiciel spécifique, un programme informatique prévu spécialement pour créer et affiner les fichiers de base. Ensuite, l’image passe par une imprimante 3D, laquelle va modeler les formes. Le but étant d’obtenir un objet réel semblable à cette image et en version réduite. Cette invention est une véritable révolution pour plusieurs secteurs d’activité. En effet, elle permet d’obtenir un objet physique unique pouvant servir de prototypes à une collection entière. On parle alors de conception assistée par ordinateur ou de CAO 3D

Dans la pratique, les utilisateurs recouvrent les objets 3D de nouvelles textures ou les travaillent différemment. Mais l’objectif reste le même : disposer du même objet que celui présenté dans le logiciel 3D pour pouvoir l’étudier. Ils vont donc le parfaire petit à petit parce que ces objets ne sont que des modèles ou des prototypes. Les fabricants de pièces mécaniques, par exemple, peuvent créer une pièce et l’étudier, l’améliorer jusqu’à trouver la forme, la taille et la configuration idéale. Cela réduit le budget et facilite grandement leur intervention. Cela réduit aussi les risques et les défauts potentiels. Ainsi, l’objet final sera toujours parfait et la production de masse peut commencer.

Les critères de choix pour trouver un logiciel 3D !

Un logiciel 3D doit toujours être de qualité, même s’il est destiné à un débutant. Par qualité, on parle de plusieurs caractéristiques comme l’animation, l’architecture ou encore les fonctionnalités. Il faut juste retenir qu’un logiciel généraliste n’est pas aussi performant qu’un logiciel spécifique. Tout dépend de qui va l’utiliser et pour quel usage le programme sera affecté. En fait, le choix part du fait qu’un débutant ne saurait se servir d’un appareil pour professionnel. De même, un logiciel pour modélisation 3D pour un expert serait trop complexe pour un débutant. Vous devez donc savoir exactement de quel type de programme informatique vous avez besoin. La qualité des objets à produire en dépend. Dans tous les cas, sachez qu’une imprimante 3D sera toujours nécessaire.

Le type d’objet à créer doit aussi être pris en compte. Un architecte d’intérieur qui crée ses propres décorations n’a pas besoin d’une machine capable de fabriquer des pièces d’avion, par exemple. Il est important de savoir qu’il existe un large choix de logiciels 3D. Avant de procéder à l’achat, il est nécessaire de définir l’utilisation. De plus, certains logiciels sont gratuits. Ils sont évidemment destinés aux débutants. D’autres ne sont pas gratuits, car ils sont beaucoup plus performants. Dans ce cas, ils sont dédiés aux experts en modélisation et en impression 3D. 

Comment choisir un logiciel pour débutant ?

Un logiciel de modélisation 3D pour débutant n’a pas besoin d’être complexe. Il doit juste répondre à ses besoins de base. Mais il doit néanmoins permettre la conception par ordinateur des objets à créer. Comme il n’est qu’à ses débuts, l’utilisation doit être intuitive. Dans la majorité des cas, les logiciels gratuits suffisent. Il faut au moins un programme pouvant représenter les volumes, les surfaces et les caractéristiques filaires. Un mode de visualisation pour chaque niveau est aussi obligatoire. Le mode CAO doit également être compris pour que l’ordinateur puisse réaliser des paramétrages de lui-même. Évidemment, vous pourrez tout corriger.

Certains débutants (cela dépend du domaine d’activité) peuvent s’arrêter sur le critère de design. Cela peut réduire le champ de recherches et le nombre de logiciels susceptibles de leur plaire. Mais cela peut aussi limiter les possibilités. Il faut encore que le programme possède des pilotes géométriques. Ceux-ci aident à l’assemblage des couches diverses, à la simulation, à la dynamisation et au calcul des structures. En fait, l’imprimante 3D réalise l’objet grâce à une superposition de plusieurs couches de résine le plus souvent. Le logiciel utilisé doit permettre une visualisation et une manipulation de chaque couche pour éviter un maximum d’erreurs.

Quel logiciel 3D pour une personne expérimentée ?

Pour trouver le meilleur logiciel de conception 3D pour professionnel, il faut s’intéresser aux programmes spécifiques. Outre les fonctions de base comme la dynamisation ou la visualisation, un logiciel pour professionnel doit être encore plus poussé. Il doit disposer d’une option de conception par zone. Et ce, à partir d’un fichier de base. Ainsi, l’assemblage, la simulation et la mise en plan seront plus faciles. Cela devrait aussi faciliter la prévisualisation détaillée et permettre le travail sur les formats géométriques. En d’autres termes, certaines fonctionnalités doivent être bien plus perfectionnées. Chaque phase de la réalisation doit être possible sur ordinateur, grâce au mode CAO 3D.

Justement, les phases de réalisation seront plus nombreuses sur un logiciel performant que sur un logiciel pour débutant. Voilà pourquoi les programmes pour professionnel sont payants. Ils doivent en outre permettre les calculs de structure sur toutes celles qui seront étudiées. La conception par zones reste obligatoire, tout comme les pilotes géométriques, la segmentation des modèles et l’assemblage assisté par ordinateur. En tant qu’expert, vous saurez quelles sont les fonctionnalités essentielles. 

Le déménagement : activité par excellence pour l’usage d’emballage
Découvrir les diverses industries que regroupe l’industrie manufacturière