Découvrir les diverses industries que regroupe l’industrie manufacturière

L’industrie manufacturière est inscrite dans le secteur transformation, voire le secteur secondaire. Aucun critère n’est imposé dans le cadre de l’investissement : petite, moyenne ou grande entreprise, la catégorisation ne considère pas l’ampleur du portefeuille. Pourtant, selon les statisticiens, elle implique une transformation matérielle significative. Concrètement, le secteur manufacturier comprend trois grands sous-ensembles dont : les industries de fabrications, les industries de réparations – d’installation d’équipements industriels et enfin les opérations en sous-traitances. Ces trois composants travaillent généralement dans les mêmes secteurs d’activité et se complètent.    

Les industries de fabrication

On parle généralement d’industrie manufacturière quand il s’agit des activités de transformation, quelle que soit l’envergure. Le secteur est très vaste, car on peut parler seulement des classiques textiles ou agroalimentaires, mais pouvant également aller dans les équipements pharmaceutiques ou des produits chimiques.  

Le secteur industriel comprend ainsi le domaine de la métallurgie et des produits minéraux. La cokéfaction et le raffinage sont désormais inscrits dans cet ensemble d’activité. On parle uniformément de produit manufacturé dans le monde de la mécanique et de la construction automobile.  

D’une manière générale, on parle de produit manufacturé lorsqu’il s’agit d’une activité à grande échelle. Cela peut inclure le simple travail du bois et du liège pour la fabrication des articles de vannerie et des accessoires fantaisistes.

Les matériels de pointe font aussi partie de la production industrielle. L’informatique, l’électronique, l’électrique et l’optique s’inscrivent dans le cadre des produits de l’industrie manufacturière. Ce domaine gagne une certaine ampleur dans le cadre de la conversion énergétique et de la digitalisation.

Les industries de réparations et d’installation d’équipements industriels

Ce sous-secteur concerne les services complémentaires à l’industrie de fabrication. On parle également de service vente et de service après-vente. Ceci comprend :

  • L’installation et l’entretien des équipements pour les usines,
  • L’installation des matériels et des structures mécaniques lors d’une construction
  • L’installation des câblages et des élévations et des câblages

Si les industries de fabrications se limitent à la production industrielle, ce sous-secteur propose des services pour l’accompagnement. Les installations électriques, le câblage d’un réseau pour un système informatique, la plomberie et la tuyauterie pour la conduction au sein d’une usine font partie des industries d’installation.

Ce service inclut les installations de plaque solaire photovoltaïques ou le montage d’un aérogénérateur.

Les installations d’un ascenseur ou d’un escalier roulant font aussi partie des services alloués par les industries de réparation et d’installations industrielles.

Dans le monde du transport, les industries d’équipements fournissent le câblage d’un réseau téléphérique, la mise en place des rails ferroviaires pour les tramways.

Les opérations en sous-traitance

Ceci répond aux exigences du marché actuel et à la concurrence. Si les grandes entreprises optent pour la sous-traitance d’une ou plusieurs tâches, c’est pour agrandir sa capacité à produire face à l’accroissement des demandes.

On parle généralement de sous-traitance lorsqu’une entreprise qualifiée de donneuse d’ordre délègue une tâche à une entreprise dite sous-traitante. Cela peut concerner l’ensemble ou une partie de la production. Le plus souvent, l’opération est confiée à une entreprise spécialisée. Sur ce, on fait appel à plusieurs entreprises surtout si la tâche comprend plusieurs étapes différentes.

Il existe un contrat de sous-traitance industrielle de capacité lorsque la donneuse d’ordre cherche à augmenter la capacité de production industrielle. Le contrat de sous-traitance de spécialité est réalisé lorsqu’il s’agit d’une recherche de service spécifique qui ne relève pas de son domaine d’expertise.

Les opérations de sous-traitance sont effectuées ordinairement en franchise. On fait recours à une entreprise localisée dans un pays du Tiers-monde ou en voie de développement. Cela favorise le low-coast voire, permet une réduction des coûts de la fabrication et contribue à l’industrialisation des pays du SUD.

Alarme moto sur téléphone : comment ça marche ?
Bien choisir son logiciel 3D pour une meilleure expérience de modélisation