Que change concrètement le RGPD pour l’internaute ?

Entré en vigueur le 25 mai 2018, le RGPD ou Règlement général sur la protection des données est une loi mise en place pour améliorer la gestion et la sécurisation des données à caractère personnel sur le territoire européenne. L’idée est de créer un cadre juridique unifié qui forcera les entreprises, quelle que soit leur taille, à traiter ces données de manière loyale et transparente. Ces structures doivent entre autres assurer leur protection de manière à ce que les internautes ne se sentent pas en danger lorsqu’ils naviguent sur internet. Que change concrètement le RGPD pour ces derniers ?

Une meilleure protection de leurs données personnelles

Le RGPD est un règlement mis en place pour permettre avant tout aux internautes de se sentir en sécurité lorsqu’ils parcourent des sites et pages internet. Avant, toutes leurs données pouvaient être recueillies par les entreprises et les administrations afin que ces dernières puissent les exploiter pour améliorer leur stratégie marketing ou leur service. Depuis le 25 mai 2018, elles n’ont plus accès aux données des internautes sans que ces derniers ne leur donnent leur consentement. À noter que les datas visés par cette loi concernent toutes les informations permettant d’identifier une personne, que ce soit directement ou indirectement. Il peut notamment s’agir d’un nom, d’une photo ou de son adresse IP. Ces données sont qualifiées de sensibles et ne peuvent être exploitées d’aucune quelconque manière. Le RGPD protection internaute est donc plus sûre et plus renforcée qu’avant.

La sérénité de savoir que leurs données personnelles ne seront pas utilisées à leur insu

Le RGPD protection internaute a pour principal objectif d’offrir à ce dernier une certaine sérénité lorsqu’il navigue sur internet. Étant donné que ce règlement a été mis en vigueur pour assurer les internautes comme quoi leurs données personnelles ne seront pas utilisées par les sites sans leur consentement, des documents de consentement seront mis à leur disposition avant de naviguer sur le site de l’entreprise. Ceci afin de profiter d’une grande transparence venant des entreprises concernées. En cas de non-respect du RGPD, il leur est possible de porter plainte.

La possibilité de choisir les données recueillies par le site

Selon l’article 7 du RGPD protection internaute, chaque site doit demander de façon claire le consentement de chaque visiteur avant de recueillir ses données personnelles. Il ne s’agit plus de cocher des cases par défaut, mais d’écrire avec ses propres mots son accord ou désaccord. Si certaines demandes ne lui conviennent pas, il lui est tout à fait possible de ne pas les accepter. Si au contraire, il accepte de mettre à disposition ses données, il a la possibilité de savoir par qui et pourquoi elles seront utilisées. Si pour une quelconque raison, il souhaite retirer ce consentement, il est libre de le faire sans avoir à se justifier.

Conformité RGPD : comment recueillir le consentement des personnes sur un site web ?
« Mobile-Only » : c’est quoi le M-commerce ?